Catégories
apprendre la photographie

Comment j’ai commencé à m’intéresser à la photographie

Quand j’étais plus jeune, j’adorais partir en vacances en famille. 

Nos parents nous emmenaient dans différents endroits de France, en road trip avec notre vieux camping-car tout pourri, et je documentais nos voyages en prenant des photos. Je passais des heures à regarder mes photos, à revivre les expériences de nos voyages.

En vieillissant, j’ai commencé à apprécier le pouvoir de la photographie au-delà de la simple documentation des souvenirs. J’ai commencé à voir la photographie comme une forme d’expression, un moyen de capturer des moments vécus dans mes voyages autour du monde, et surtout des émotions que je ne pourrais jamais exprimer avec des mots.

J’ai décidé d’en apprendre davantage sur la photographie. La photographie de portrait est un art difficile mais gratifiant ; elle exige du photographe qu’il capture l’essence du sujet dans un seul cadre. Je continue à apprendre la photographie tous les jours et j’explore constamment de nouvelles techniques et de nouveaux styles.

Dans cet article, je ne voudrais pas parler technique, mais plutôt de l’impact que tout cela a eu sur ma vie et ma vision du monde.

J’ai appris à raconter des histoires au travers des images

J’ai appris à raconter des histoires à travers les images, et j’ai un style unique qui m’est propre.

Les images que je produis sont uniques et intemporelles, et elles sont un support formidable pour raconter mon histoire ou celle de mes sujets.

« Une image vaut mille mots » n’a jamais été aussi vrai à mes yeux!

J’ai appris à être plus attentif au monde qui m’entoure

J’ai appris tellement de choses sur la vie et sur moi-même depuis que je me suis mise à la photographie, et cela a complètement changé ma vision de la vie.

J’ai appris à être plus attentif au monde qui m’entoure, et j’ai dû apprendre à être plus patient. La photographie ne se fait pas en un clin d’œil, et il faut du temps pour devenir bon dans ce domaine. La patience est une autre de ces nouvelles cordes à mon arc pour affronter le quotidien dans ce monde de fous.

J’ai compris qu’il n’y avait pas qu’une seule vision du monde possible

J’ai passé des heures à rechercher et à analyser les différentes approches, les différents angles et les différentes manières de capturer un sujet. 

J’ai compris qu’il n’y avait pas qu’une seule vision possible du monde, mais que chaque personne, chaque situation est en soi une question extrêmement complexe. 

Voila pour l’essentiel, ça peut ressembler à des méditation métaphysiques un peu bizarres aux yeux des débutants, mais je suppose que les amateurs éclairés et les professionnels me comprendront.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.